samedi 7 juillet 2018

NEID; LIMBS; MOTHER BRAIN; TxSxB

Petit changement dans ma conception des chroniques. Je ferais des tirs groupés lorsque j'aurais des albums concis, histoire de faire plus long (et aussi pouvoir rattrapper si possible la pile physique et digitale à chroniquer...).
On commence donc cette idée avec 4 douceurs venant de divers endroits.

NEID 'Noise treatment' 2017 Splitrick records


                                          Résultat de recherche d'images pour "neid grind"
Neid est un charmant groupe italien, formé en 2007, avec pas mal de productions à leur actif, toutes gracieusement disponible gratuitement sur leur bandcamp. On a ici un concentré de 6 titres de grind ultra rentre dedans, bien énervé et qui ne vise que l'efficacité. Ici, les cinq furieux balancent en à peine plus de 7 minutes leur hargne, par ce court ep qui me les fait découvrir. Ils ne font clairement pas de la figuration et donne une furieuse envie de tout péter!
Ca envoie du très lourd, parfois avec un petit coté crust, juste pour le fun, collant bien au reste. Le son est super massif et très bon, permettant de savourer la colère non contenu du chanteur. Je conseille!!!

LIMBS 'Rancid rage' 2012 LIMBS

                                           Limbs : Rancid Rage
Hop, on change de continent, avec les joyeux drilles de Limbs. Joyeux mais aussi énervés! Venant d'Oakland aux USA, le groupe balance un petit brûlot de grind là aussi efficace, en 9 petites minutes, pour un total de 10 titres. Là aussi, on fait dans l'expéditif, avec un son plus sale (sans que ce soit un son pourri ou mauvais), avec une basse qui s'entend vraiment (ça, c'est cool!!) que Neid mais avec un coté death plus marqué, histoire de rappeler un peu les bases. Le chant est assez typé et le type au micro semble vivre à fond le truc. C'est de l'énervé assumé là encore, une découverte aussi mais là, je ne sais plus trop comment. Qu'importe, là aussi ça donne envie de se pencher sur le combo.

MOTHER BRAIN ' Rise and grind' 2014 Mother brain

                                           Mother Brain - Rise and Grind
Mother Brain est un trio basé à Long Island, à New York. Il évolue dans une vision du grindcore assez sauvage, bon d'accord, complètement débridé. Cet ep de 8 titres se rapproche des 12 minutes, avec une approche par nécessairement pied au plancher, le duo amenant parfois des break assez lourd, très brefs, qui signent un contraste violent avec eux et les parties les plus débridées (Ceux qui connaissent le groupe savent de quoi je parle...). Les titres sont assez courts, à l'exception de 'sweat it out' qui clôture cet ep avec un titre qui cristallise l'esprit des Mothers Brains en une mutation sonore de 3'14''.
Le son est excellent, bien dense et intense.
Les trois gaillard se répartissent le chant, ce qui offre une variété assez étoffé de celui-ci, avec parfois une impression de chœurs (mais version grind, hein, faut pas déconner!). Je ne peux que conseiller aussi ce groupe à ceux qui ne le connaissent pas.

THE SONNY BONO 'Ruagne' 2016 TSB

                                            
TSB est un condensé de violence venant d'Italie, dans une forme qui est plus un concept musical qu'un groupe. 4 titres pour à peine plus de sept minutes, dans un registre noisecore / power violence. Dans le genre, c'est très extrême, sans pour autant proposer quelque chose de brouillon, tenant compte du style de base, la noisecore.
C'est très intense, vraiment extrême, un exutoire assumé pour sans doute s'éviter une schizophrénie. Le chant est essentiellement hurlé, accentuant un malaise que distille les 4 titres proposés. On est loin du festif, une colère renfrognée pointant son nez. Bonne découverte là aussi, dans un registre que je fréquente plus rarement.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire