dimanche 17 juin 2018

SYNTH ATTACK 'Harsh is back'

2018 Darktunes - CD digipack


Me voilà face à quelque chose de pour le moins incongrus. Si dans le registre on est loin du métal, car le duo œuvrant dans un registre dark electro mélanger à de l'industrial et d'autres trucs étranges parfois, comme la harsh tek. Cela donne 10 titres très dansants pour les amateurs (moins pour moi, plus dubitatif) et 7 remix de titres précédents ou de titres de l'album (comprend qui veut le concept. Envoyez moi une explication).
J'aurais pu mettre ce disque parmi les J'ai écouté et le péter directement, sans concession. Mais. Il y a un mais. Car mine de rien, même si on est loin du métal, il y a un coté assez sombre qui existe dans la musique et recèle ici et là des éléments assez intéressants dans la construction des morceaux. Ajoutons à cela de véritables paroles agressives, loin des niaiseries habituelles liée au style grand public, des thèmes assez inhabituels là aussi...
La voix aussi est intéressante, que l'on pourrait entendre dans un groupe de black tendance dark. Même si la base des titres, au niveau rythmique est assez pépère, certains se détachent du lot, amenant une certaine violence où, pour rentrer dedans, faut être quand même bien motivé. Ou amateurs. Car on est loin de ce l'on pourrait s'attendre, comme par exemple ce que propose Atari Teenage Riot, bien plus agressif et proche du métal, dans la forme et l'esprit, avec leur digital hardcore.
Car ST peut clairement se rapprocher des trucs black expérimentales les plus pétés du casque, même si il y a quand même un monde entre les deux. Ce qui fait que l'on écoute quand même la chose (outre des éléments qui s'extirpent au fil d'écoutes différentes), c'est le coté limite hypnotique des beats (ben oui, que dire d'autres?) et cette impression que le coté sombre n'est pas là uniquement pour le style mais semble une composante (exutoire?) du duo.
Pour les explorateurs ouverts d'esprit et les curieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire