dimanche 22 avril 2018

WarKult The Wrong Mood

WarKult The Wrong Mood  demo 2017
Voici donc la troisième demo de WarKult, “The Wrong Mood”. WarKult est un groupe de Death Black Thrash Metal Normand, et plus précisément, de Dieppe. Le combo a vu le jour en 2002 et donna naissance à leur premier méfait « The New Becoming » en 2004. En 2009, le groupe donna vie à « Kult Of Disorder », puis EDFDAB2012 » en 2012. 2017, voit la sortie du EP « The Wrong Mood » autoproduit (limitée à 200 exemplaires) avec l’aide de Nico aka Loopy guitariste compositeur chez les copains de Noein. Début 2018, la scène s’offre à WarKult grâce au 106 (SMAC de Rouen) et ainsi commence s’exprimer sur une scène professionnelle. Entre temps la horde a pu fouler la scène du Festival des Arts Bourrins en Normandie en 2009 et 2012, et participer au Rouen Hardest Fest en 2016.
Comme indiqué dans la bio du groupe, « outre la musique, la philosophie des textes est teintée d’anarchisme et d’esprit critique sur des thèmes de société et religieux », ce qui n’est pas à déplaire chez Margoth J Les principales influences du groupes sont très variées car elles passent aussi bien par Machine Head que Fear Factory, ou même Behemoth ou Emperor. WarKult est donc composé de Bertrand Pesquet aka Berdoune au chant, Antoine Berger aka Touni à la guitare, Guillaume Delarue aka Franssoax à la basse et de Pierre Effler aka Lord Anonymous à la batterie.  
« The Wrong Mood » est donc composée de 5 titres pour 21 minutes. WarKult tape sur la démocratie et la bêtise du peuple en usant d’une personnification différente à chaque couplet, la politique, les golden boy, et les écolos bobos qui font des photos écolos en hélicoptère.
Passons aux choses sérieuses, voilà le premier morceau arrivé « Punishment Of Life », et paf, on donne directement dans le bon gros Thrash qui tache, et je dirai même pour ce groupe, qui arrache !!!!! 3 minutes au compteur, pas une seconde d’accalmie, celui-ci évoque la revanche du musicien discret sur les poseurs, et les « m’as-tu vu » que la scène Metal draine régulièrement. Le chant de Bertrand est tantôt Thrash, tantôt Death voir Black pâr moment, mais ce premier titre est une grosse tuerie du Thrash Metal !!!
Et hop, on passe au second morceau : « Border Line ». On commence avec un gros riff bien Thrash, le batteur martèle ses fûts comme un sauvage, la basse semble vouloir faire trembler la terre et le chant de Berdoune tantôt Thrash, tantôt Black Death, le groove se fait sentir dans ce morceau, on sent la passion des zikos et surtout l’intelligence de produire un style bien différent et qui, pour ma part m'en fout pleins la gueule!!! 3minutes et 43  secondes à jouer au volume maximum, et le cataclysme ne sera pas loin, la horde Warkult est un véritable char d’assaut qui ne laissera rien sur son passage!!!! Au passage, les textes traitent de l'humour "borderline" ( on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde quoi ) de moins en moins toléré par une société orientée sur la pensée unique ( à mort bfm!!!!!!) et la fameuse "liberté d'expression".. Bref passionnant!!!! 
Hop, morceau 3 : "Millions Of Millions" qui traite de ceux qui meurent pour les guerres des élites depuis bien trop longtemps... Clairement orienté Death 90's, on commence tout doucement, mais Warkult n'ont pas fini de gueuler leur rage contre ce système où les dirigeants se foutent ouvertement de nos gueules et tuent le monde petit à petit. Ce morceau est absolument génialissime!!! Quelques chants légèrement plus clairs, avec un p'tit côté cybernétique vraiment très bien placé. Autant dire que les musiciens s'y donnent à coeur joie et que perso, cette demo rentre directement dans mon top 10!!!! Le batteur semble être tel un robot derrière ses fûts, une frappe puissante et parfaitement maîtrisée!! Les lignes de basses vrombissantes, les riffs de guitare, bref, 4 minutes de pure bonheur et un voyage dans les années 90, si Warkult était présent lors de ces années, on aurait pu facilement les classer comme OVNI comme pour Carnival In Coal à l'époque ;) 
Allez zou, avant dernier morceau: "War To Gods". Rien que le titre me fait bander comme un âne, faisons la guerre au vilain hippie barbu qui chlingue!!!  On vas causer obscurantisme religieux sous toutes ses formes, et autant dire qu'en 5 minutes 30, la horde a bien des choses à dire!!!! Un morceau clairement accès Black Death Metal, ils n'ont absolument pas à rougir!!! Ça martèle, le bigre, il doit avoir des bras bioniques, le bassiste toujours prêt à faire fasse aux religieux semble dresser le torse en avant prêt à se battre, le chant est clairement brutal du début à la fin et les guitaristes nous offres encore une fois des riffs implacables!!! Ce titre reste pour moi le plus facile d'approche pour un fan "lambda" de sauvagerie, mais il est clairement excellent!!!
On finit ici avec "Black Jack". On va causer des " réacs de canapé" juste bons à râler devant leur tv, mais qui ne bougent pas leur cul pour changer le monde! 3 minutes et 51 secondes, on démarre lentement, le batteur et la basse font leur apparitions, Berdoune alterne chant hurlé et calme, l'ambiance guerrière s'installe petit à petit. Les mecs, il est temps d'arrêter de croire toutes les conneries balancées sur vos écrans, on doit mettre fin à la désinformation et Warkult sont les guerriers qui vont changer le monde!!!! Un pure chant Black Metal semble vouloir faire bouger ces putains de "réacs", puis on ralenti afin de mieux faire rentrer les véritables informations dans la caboche des neuneus, on répète haut et fort que toi aussi qui lit cette chronique, arrête d'agir en mouton et bouge!!!!

Si comme moi, cette demo te botte, tu peux les retrouver sur fesse de bouc, mais aussi sur le site officiel https://www.warkult.fr.  Je te promet un moment de pure brutalité et un groupe à suivre de très très prêt!!!!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire