dimanche 4 mars 2018

KANTICA 'Reborn in esthetics'

2018 Revalve Records

                                           Résultat de recherche d'images pour "Reborn in Aesthetics"

Ha, voilà mon premier promo que je chronique, les fameux promos par téléchargement. Partant du principe que la structure qui me bombarde de promos prend le temps quand même de le faire (oui, même si c'est sûrement automatisé) et que dans le tout, il y aura du très croustillant. Alors bon, pour celui-ci, on va essayer de faire simple. Et aussi court car j'ai un problème avec ce genre de style, le metal symphonique / power metal (mais pas comme Helloween, non.): ça m'emmerde prodigieusement musicalement. Et donc rester cool.
Kantica est un groupe italien qui signe ici son premier album. Alors, Epica, Nightwish Within temptation... tout ces groupes et les 34000 autres que je ne connais pas, c'est assez similaire pour moi.
Kantica est mené au chant par Chiara Manese, mise en avant sur les photos (je me demande bien pourquoi...). L'album nous offre 10 titres et une intro instrumentale, pour 49 minutes approximativement de musique.
Les amateurs du style devraient trouver leur compte, les titres étant fidèles aux codes du genres (que je ne vais pas détailler). Je mentirais si je disais que les titres sont les même, il y a quand même des différences notables mais putain que c'est chiant. Impossible d'écouter la chose en entier, ça me passe au-dessus de la tête, genre 3 km plus haut.
Alors il y a pleins de solo, une batterie épique (et pas collé-gram), du clavier en veux-tu en voilà (orgie de clavier parfois... pervers!!). Le chant est entre lyrique et symphonique, comme on l'apprend à l'école du style qu'affectionne le groupe.
La production est très correcte, même si pour entendre le clavier lors des passages types prévus dans le contrat de licence du style, la batterie est mise un peu en retrait. Voilà.
Pour ceux qui aiment ça. Sinon pour les autres, passer votre chemin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire