samedi 30 décembre 2017

Morphosys The Saw Is Family



Et qui est déjà de retour ??!! Oui c’est bien moi, qui s’est déjà fait suffisamment attendre, alors hop, j’enchaine le boulot ! Cette fois ci, on part en Allemagne, plus précisément à Regensburg, en Bavière.
 Le groupe est formé de Chris Caravello au chant principal, Marko Kovac à la guitare, Alex derrière les futs et Jazz à la basse. Nous voilà arrivés en terre teutonne, les 4 musiciens nous attendent avec leur dernière offrande « The Saw Is Family » sorti chez « Witches Brew » le 15 septembre 2017, édité à 700 copies. Il s’agit donc du 3ème album (après « A Face of Leather » en 2011 et « The Chopping Block » en 2009, sans oublier la démo « Morphosys » sortie en 2004 et le EP « Der Blutmond » sorti en 2006). Ils ont également participés à la compilation "Extreme Aggression Compilation 1" avec le titre "The Fall of Heaven".
Du début à la fin, on a droit à du gros Death Metal bien lourd, les riffs sont tantôt lourds et gras, tantôt plus Thash, voire avec quelques relents Heavy très discrets dans les parties guitares, mais la bassiste tabasse sa basse comme jamais, et le batteur en fout plein la gueule à sa batterie !!! Je conseille ce disque à tout fan de Cannibal Corpse pour le bon gros Death Metal qui tache, mais aussi aux adeptes de Debauchery pour le côté plus groovy que l’on ne trouvera  pas chez les plus anciens. Le chant est Growler avec parfois quelques cris stridents (pas encore comme dans le Thrash, on cause bien de Death Metal ici hein !! Puis du bourrin quand même !!). Un album qui, je l’avoue, ne révolutionne rien dans le monde du Death Metal (même si les riffs vont parfois jusqu’à narguer ceux de Jeff Hanneman), mais on peut clairement définir Morphosys comme étant un véritable tank, qui ne laissera rien derrière lui, mis à part des cendres !!
                                                             

Mais à force d’entendre autant de groupes  dans ce style, va falloir sacrément bosser pour votre prochain album messieurs dame ! Car là, l’album, même si il tabasse méchamment (faut l’avouer, chers lecteurs, il vous fera, tout comme moi je l’espère, secouer la tête à vous en briser les vertèbres !), ne m’a guère retenu plus que ça, et les 36 minutes que composent la galette m’ont amplement suffit !! Plus long, ça aurait était juste trop !!!

L’album est composé de 10 pistes allant de 2 minutes 30 à plus de 4 minutes, et nous offre quand même une Cover des fameux Massacre « Corpse Grinder » qui vaut vraiment le coup d’être entendue !!! Bon, allez, je l’avoue, je ne me suis pas fait chier un instant pendant l’écoute de cet album, même si plus haut je disais qu’ils n’ont rien révolutionné, je vous conseille fortement une écoute attentive ici même, car ça en vaut le détour :
Le téléchargement numérique vous coûtera 5 balles et le CD 11 si vous passez par ce lien, sinon, il est également disponible auprès de Plastic Head Music Distribution ! Vous pouvez aussi les contacter directement ici http://www.facebook.com/pages/Morphosys/187885337916671 ou via mail chris.caravello@morphosys-rock.de, mais encore sur le site du groupe : http://www.witchesbrewthrashes.eu/.
Chronique : Hervé Chaillou
Relecture/ correction : Sophie Debusschère

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire