mardi 12 décembre 2017

BLATTE 'The first blattephemy'

2017 Inhuman Homicide records - CD

Blatte on youtube: https://youtu.be/ZfuIZdvUDCw

Blatte... Après Cafards, découvrez le nouvel animal de compagnie (énervé) nous venant de la douce contrée qu'est... Paris et en plus c'est tout jeune de cette année. Et Blatte, c'est plus fort que toi.
Il s'agit d'un one man band qui ne s'emmerde pas et fait simple: GRINDCOOOOOOORRRRREEEEEE mais dans un registre assez gore et non sans aller piétiner les plates bandes du brutal death, entre autre... parce que le gars fait aussi large...
Premier essai et on fait dans la qualité, la barbarie et le fun, avec un soupçon de dextérité aussi. Et bein que les 6 titres passent en 11 minutes, c'est très extrême et assez riche. Voire vraiment riche. Car le gars va aussi visiter le crust et offre sa vision du black avec magnifique 'Blattephemy' qui permet au gentil garçon de montrer qu'il sait aussi jouer autre chose et qu'il le fait comme il veut car il chie vraiment sur les conventions, passant du black à un truc gore bien ravagé, tout en gardant la base black.
Oui, Ré est fou. Mais un fou comme il devrait y en avoir plus. Alors oui, capter toutes les subtilités de sa musique, ben il faut écouter plusieurs fois car ça va vite vite vite, un peu comme si Speedy Gonzales serait éjaculateur précoce. Genre très précoce.
Musicalement ça se tient super bien et fait vraiment le travail. Sachant que le gars fait tout lui-même avec ses petits doigts, déjà, chapeau bas. Mais en plus, le son est excellent, en plus que la programmation de la batterie, même si c'est bourrin, est très cohérente. N'en déplaise aux rageux qui dénigrent pour un rien.
Blatte le fait bien et avec le fun, ce qui offre un cocktail détonant, bien jouissif... et avec humour... il suffit de mater les titres ou d'écouter les samples ponctuant la déflagration. En plus, ça remonte le moral en dégageant une énergie de malade!! Achète, parle-en, soutien le!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire