dimanche 6 août 2017

BODYSNATCH 'Universe of gory tales'

Risng Nemesis Records 2009 - CD

Il a fait bien chaud dernièrement par ici, au sud. Alors, un peu de fraîcheur en provennance de Suisse ne peut que faire du bien, non? Du genre du brutal death d'un trio bien dégueulasse, bien gore? Et bien si c'est votre rêve le plus cher, je vous l'offre ici même! Bande de veinard(e)s!
Cet Ep de 2009 nous offre une fenêtre ouverte sur un univers flippant de dégueulasseries. d'emblée, le son est énorme, très percutant, avec une voix d'ogre intense.
C'est fidèle, dans l'ensemble, au registre, très gustatif (ou pas). Mais même si le tout est assez rapide, le tour de force du groupe est d'avoir des passages lourds aux guitares avec une batterie très rapide, donnant une impression de décalage qui s'avère tout bonnement jouissif. Et quand ça part dans le vraiment rapide, ben... mamie fume toujours des oreilles. Ça ne rigole pas et ça fait mal et, cons que l'on est (ou pervers?), on aime ça!
Les titres, même si ils peuvent pêcher (dans un lac? Ok, je sors... ha ben non, c'est moi qui écrit...) par un coté légère ressemblance parfois n'en sont pas moins individuels entre eux (hop, sujet bac philo 2018).
Les trois titres sont longs, de l'ordre des 6 minutes, permettant au groupe d'explorer justement ce coté rythmique très particulier, à la fois très saccadé et puissant. Alors oui, trois titres, ça fait court. Mais ceux là permettent d'entrevoir que le groupe ne fait pas dans la demi mesure et a un putain de gros potentiel!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire