dimanche 16 juillet 2017

GOATWHORE 'Vengefull ascension'

2017 Metal Blade Records - CD digipack


On change directement de registre avec des gars de la Nouvelle Orléans nous offrant un véritable concentré de colère. Et pas de blues, ni de cajun festif (si ça existe...). Non. Point de ça. Ici, on a le droit à un black death très incisif, avec un coté rock'n'roll pas piqué des hannetons!
En 10 titres le groupe te met à genoux (sauf si tu n'en as pas, là, du coup, je ne sais pas quoi dire...), avec un album tout en finesse et en raclage de restes.
Le groupe n'hésite pas à poser des tempos nettement plus lents, en contraste avec les parties suintants un black assez sombre, aux ambiances assez macabres, aidé en cela par deux chants qui renforcent cette impression.
Alors oui, effectivement, il ressort quand même aux écoutes un aspect mélodique qui pourrait clairement gâcher tout (moi le premier, habituellement, ça m'irrite les nerfs...). Mais là, le groupe imbrique vraiment ces aspects malsains, macabres et ces parties tantôt plus mélodiques, tantôt plus rapides, tout en gardant en tête de garder un aspect agressif (et pas nécessairement en passant uniquement par la violence pure).
La rondelle n'est qu'une offrande d'efficacité sans vraiment de concessions, visant la douleur et un certain énervement vis-à-vis de la religion.
Le groupe prend le temps de poser des titres pour développer un univers sombre où le futur de Terminator 2 est un vrai paradis en comparaison. On retrouve cette agressivité dont je parlais à travers cet univers aux ambiances pas vraiment festives, que les voix, dont une vraiment éraillée ajoute à ce coté pas youpi du tout. Ici, on est loin du pays des bisounours.
Vengefull ascension fait mal, même si cette douleur ne se fait pas par le biais habituelle d'un tempo pied au plancher mais plutôt par un coté insidieux qui ressort nettement. Si vous aimez le malsain, le malaise et le macabre, alors penchezz vous sur cet album.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire