mardi 30 mai 2017

MÄHÄLIUM 'Nâr verkligheten golvar dig'

2017 CRAMADA records - CD dispo depuis le 26 mai 2017

              
Groupe suédois de punk rock formé en 1998 et silencieux depuis 2001, le groupe revient avec ce nouvel album qui participe au concours du titre le plus imprononçable de l'année. Chantant dans la langue nationale de ce beau pays plus connu pour le black ou le death, il est vrai que, à moins de maîtriser cette langue, on ne capte pas un mot de ce qui est dit, ce qui s'avère un peu couillon, mais bon, on ne va pas se plaindre!
12 titres pour un peu plus de 34 minutes diffuse un punk rock à l'ancienne, plus marqué par le punk dans le chant et les chœurs, non sans renier ce coté rock dans les structures des morceaux. Morceaux qui sont dans l'ensemble relativement courts, évitant l'écueil d'un ennui quelconque, en dessous de 3 minutes.
Alors oui, cela pose un petit inconvénient, celui qui dessert un peu les titres, une certaine impression de ressemblance parfois entre tout ça. Argument qui se reçoit mais que le groupe essaie de détourner par la gnaque que dégage l'essentiel des titres. Et qui fait assez court au final, parfois semblant plus pop punk dans l'approche.
Néanmoins, des titres ressortent clairement du disque et valent le détour, comme l'excellent Under ditt skinn, à l'accroche très rock et permettant au chant d'être plus modulé et donc plus riche, avec une durée de plus de 3'30''.
L'autre titre s'avérant aussi très bon, toujours dans cette veine rock/punk, très positif dans sa musique, est le titre qui clôture l'album, au nom qui fait gagner au scrabble, Nâr verkligheten golvar dig, dégageant une ambiance très marquée, à travers principalement deux grosses parties, dont la seconde dégage une certaine mélancolie et pourrait être un titre collant à un film noir, à l'ambiance bien poisseuse.
Alors effectivement, moi, je ne connaissais point ce groupe et le label me permet de découvrir celui-ci, ainsi que le suivant dans la prochaine chronique. Les influences de Mähälium, globalement je n'en sais rien, car dans ma cdthèques, en punk rock, c'est limité à The Offsprings et quelques autres comme Dirty Wheels. A vous d'écouter pour vous faire une idée si vous connaissez plus ce style (Bad brains, No Fx, Green day...).
La production est très propre, dégageant ce que l'on attend de ce style: de l'énergie. Et c'est pas mal déjà tout ça!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire