dimanche 23 octobre 2016

Interview GET RICH OR DIE ASSHOLE

GRODA

Sous cet étrange acronyme fort mystérieux se cache un projet musical plutôt violent qui a muté en groupe, très intense et qui n'est pas là pour conter fleurette à une jouvencelle effarouchée à la vue d'une... pfff... j'sais pas moi... une pizza aux lombrics tiens! Nan du tout. C'est Guillaume, l'homme derrière le projet qui répond à mes questions, rien que pour votre plaisir. 

                         Résultat de recherche d'images
1- Salut Guillaume ! Alors, comment vas-tu ? Bonne ambiance ? Allez, raconte nous un peu la belle histoire (romance à mort, les lectrices adorent ça!!) de Get Rich Or Die Asshole. Par quoi du comment que qui donc où ?

Guillaume : Salut Benoît, je vais bien merci. Get Rich Or Die Asshole est née vers la fin 2012. Je suis aussi membre cofondateur du groupe SPIRITUAL DISSECTION (brutal Death) qui en 2009 avait sorti le second album appelé Mors Ultima Ratio. Le groupe n’ayant plus d’actualité, je me suis lancé dans projet dans l’idée de faire quelque chose de différent et de personnel. J’ai donc passé 5 années à étudier dans premier temps la MAO. J’avais vraiment l’intention de me produire seul. Je crois que 2013 a été l’année de la composition et je dois dire que ça commençait à prendre une direction dans un registre grind/death mais avec des passages mélodiques. Le 1er EP 4 titres éponymes sort en CD et digital en février 2015. En mai 2015, Pierre-Jean (guitariste du groupe Lokurah) est recruté à la basse et participe aux enregistrements des premiers titres du futur album.

Pierre-Jean : Salut ! Je suis guitariste dans LOKURAH (Metal, Paris) et je joue de la basse pour GET RICH OR DIE ASSHOLE depuis l’an dernier. Non seulement j’aime bien la musique du groupe, mais ça fait aussi partie de mes influences, de Napalm Death à Devin Townsend. Et jouer avec une basse saturée m’éclate bien. Le 1er morceau où j’apparais à la basse est “Massive Heart Attack” : https://getrichordieasshole.bandcamp.com/

2- GRODA, c'est marrant comme nom. Comment ça t'es venu ? Existe-t-il un lien avec Asshole Parade pour le nom ? Tu t'es réveillé un matin, poussé un cri genre «Grrroooooddddaaaa » en t'étirant et en te roulant dans des céréales lions et tu t'es dit «Whouais ! Putain le nom ! » Que tu as de suite mis en mots pour faire mieux.

Aucun rapport avec Asshole Parade : D mais voila ce qui s'est passé. :D J’étais enrhumé ce jour-là et j’ai dit à mon chien : “Dégaze espèce de Zale GRODA de maide. Tu’n'es pas Azé risse pour manzé don mon aziette alors meurt counaire”.Sérieusement, le nom d’un groupe est important. Tant bien que dans le sens littéral que dans l’image du groupe et des textes qui vont s’en inspirer. J’ai toujours aimé les noms groupes composés comme par exemple : JOB FOR A COWBOY, BLACK DAHLIA MURDER, BENEATH THE MASSACRE. Je voulais quelque chose d’accrocheur, qui raconte une part de moi et pour le reste du monde qui nous entourent. Un nom de groupe qui dénonce tout de suite ce qu’il faut être dans ce putain de monde de merdes. Devenir riche ou alors crevé comme un connard.

3- Quand on écoute, ce qui transpire dans la musique, c'est le coté Nasum et power-violence. Bien que des éléments d'autres courants tout aussi énergiques surnagent. Quelles sont tes influences ? Grind ? Hardcore ? Peut-on convenir de façon définitive que non, Yvette Horner ne fait pas parti des influences ?

HA HA! Je ne fais pas de la musique pour les maisons de retraite : D. Pour moi mes influences musicales majeures sont : DEVIN TOWNSEND, NASUM, ROTTEN SOUND, CARCASS, ABORTED et bien d’autres car bien évidemment je n’écoute pas essentiellement que du Death/grind. J’écoute aujourd’hui des groupes auxquels je n’aurais jamais pensé écouter il y a 10 ans. Je pourrais parler de toutes mes influences mais je pense ça deviendrait très vite par devenir chronophage. Tout ce que je peux dire c’est que je cherchais un sens, un thème que je peaufine encore aujourd’hui. Avec le temps les morceaux et mes idées se précise vers ce que j’aimerais entendre. Cette éternelle question que les musiciens se posent et qui cherchent les limites et objectifs à atteindre dans la composition d’un morceau. Avec le recule je peux dire que la seule limite c’est celle qu’on se met. Il faut avant tout faire de la musique pour soi car finalement ce n’est que de l’art.

4- Tu fais actuellement tout dans GRODA (Hum, ça claquerait un nom de film d'animation 'bienvenue chez Groda »…). Multi-instrumentiste que me beugle dans les oreilles un crétin avec un mégaphone (et non méga faune, ce qui n'a rien à voir, désolé Guillaume) ? Autodidacte ? Des talents secrets (finalement, mon idée de titre est à chier, hein?) ? Comment gères-tu l'aspect tout-à-gérer (justement…) ?

De la composition, à l’enregistrement au design de la pochette, le web design etc. … En effet, je n’ai besoin de personne ou presque. J’aime être autonome et faut le dire. Je ne roule pas sur l’or et oui je suis autodidacte. j’exerce du mieux que je peux sans me soucier de l’argent. j’ai appris à faire avec le système d. Et entre nous si je voulais faire fortune je ne ferais pas du metal. Pour produire un disque ou voire même se produire sur scène tout ceci coûte vraiment très cher et on n'est jamais mieux servi que par soi-même. J’espère vraiment attirer l’attention et qu’on aime ma musique aussi bien que je la ressens. Le faite de tout gérer est pour moi la meilleure façon de la contrôler.


5- Tu as auto-produit ton Ep - Get Rich Or Die Asshole (qui déboîte sévère et que vous devez acquérir!). Quelles difficultés as-tu rencontré ? Qu'abordes-tu dans les paroles ? Es-tu d'accord que non, rien du tout concernant la macération de feuilles d'acacias ? Vises-tu des thèmes proches de ce que notre société est de pire ?

Merci pour le compliment : D. Concrètement, je dirais que c’est la gestion du temps et la communication que je ne sais malheureusement pas gérer. Mes textes parlent d’événements qui me révoltent et qui sont en rapport avec la consommation surdimensionnée de notre société. Je raconte aussi certaines de mes expériences de manière ouverte et de la cruauté humaine. C’est une manière à moi d’exprimer ma rage.

6- Quels sont tes objectifs à venir ?

Dans l’ordre, faire du live, finir l’album qui est en cours d’enregistrement, Recruter au minimum un guitariste (7 cordes) ou deux et surtout faire de la scène avec ou sans batteur. En effet, les bons batteur se font très rares et attendre qu'il y ‘en ait un qui se présente serait une perte de temps. Nous avons pour le moment une solution qui mènerait vers la possibilité de faire appel à un batteur de session sur des scènes qui nous sembleraient plus intéressantes d’y avoir recours en attendant de trouver celui qui conviendrait.

7- Tu m'as évoqué l'idée (excellente) de créer une asso pour aider les groupes dans la prod et l'enregistrement. Où en es-tu ? Quels sont les obstacles à abattre (je connais un type qui, pour pas cher, abats les obstacles) ?

En effet, il est vrai que j’ai émis le souhait de créer cette Asso pour ça mais avec le recule. Je pense qu’il faudrait d’abord que je puisse avoir plus de temps pour m’en occuper de GRODA. Puis je pense que les groupes en ont rien à faire. Les petits groupes tout comme moi veulent un super son et sont souvent des éternels insatisfaits. Je comprends qu’il ait envie de jouer dans des vrais studios. Les techniques évoluent et chacun préfère expérimenter sa manière. Donc finalement non ou ça sera du cas par cas.

8- Tu aimes bien les kébabs ?

De temps en temps, mais je préfère la bouffe japonaise :D

9- Quels sont tes goûts musicaux ? Et ciné ? Et bouquins ? Des liens entre tout ça ? Es-tu adeptes de cahiers de coloriages où on a le droit de dépasser, plus c'est dégueulasse, mieux c'est ?

Quels sont mes goûts musicaux ? La question serait plutôt qu'est ce que je n’aime pas : D. J’écoute principalement que du métal ou autre dérivé. J’aime ce qui sonne et pas ce qu’il ressemble à un enregistrement fait dans un vieux séquenceur des années 90. Tout ce qui est old school me fait chier car souvent la production est tellement mauvaise que le bruit de ma tondeuse à gazon sonne mieux. Dans le ciné je croyais jusqu'à maintenant que j’aimais la science-fiction mais en réalité la plupart des films que j’ai se trouvent dans la section aventure. Il faut dire que maintenant on retrouve dans les films d'aventures des effets spéciaux. J’aime beaucoup les films d’histoire vraie et encore plus lorsque ça parle de la 2 nd guerre mondiale. Je lis très peu de livres mais je me documente beaucoup. J’aime le savoir et comprendre. Je ne sais pas s'il y a des liens entre ce que je visionne ou lit et ma musique mais je pense qu’il n'y a rien de littéraire si c’est ce que tu voulais entendre. Je dirais pour conclure que je suis plutôt direct et revendicateur. Je n'ai pas le temps de faire de belle poésie. Et je dois dire que ça ne correspond pas du tout à ma personnalité.

10- Tiens, d'ailleurs, tes goûts musicaux sont-ils tous assimilés dans GRODA ou non, il y en a qui te font honte et tu ne veux pas en parler ?

Non y'a rien qui me fait honte mais forcément que je m’influence des disques qui m’entoure et selon ce que je découvre.. C’est plutôt ceux qui n'ose pas en écouter qui me font honte :D

11a- Tiens, si on en parlait quand même ?

Je t’ai déjà parler de la betterave ? non ? alors pour information la betterave possède des bienfaits extraordinaires. Sa variété rouge offre de grandes quantités de fer et d’acide folique, ce qui est notamment apprécié par les végétariens et les végétaliens. Elle présente tellement de vertus qu’il serait dommage de ne pas l’incorporer à notre alimentation de manière quotidienne.

J’ai compris que c'était une question ouverte :) mais je n’ai pas de sujet qui me permettrait de rendre cette interview intéressante. Je peux dire que je suis ouvert et j’aime parler matos comme pour beaucoup musiciens. Entre nous, je pense que peut de monde s'intéressera vraiment à ce que je vais pouvoir dire.

11b- Alors, ce disque de Nana Mouskouri que tu as sous verre ?

Non, je ne dirais rien sur Nana Mouskouri. Elle me fait peur avec ses lunettes en forme de cul de bouteille.

11c- Non, on en parle pas ?

Que le mec qui à fait le questionnaire à des tendances sociopathe ?!

11d- Tant pis. On va parler de ton anthologie de Bobby Lapointe. C'est bien ?

Connais pas.

12- De ton passé musical, qu'est-ce qui t'est le plus utile pour GRODA ? Peux-tu en parler car finalement, ne serait-ce pas lié tout ça ?

Ce qui en est de mon passé musical ? le plus utile ? je dirais l'expérience aussi bien sur le plan humain que musicale. Les erreurs à ne plus faire par exemple. Puis musicalement d’être autonome sur le plan de la composition. Certains composent à plusieurs, d’autres comme moi préfère composer seul. Sans prétendre d’avoir la maladie de certains musiciens de la mégalomanie mais je peux affirmer que je suis bien un simple mélomane. Ce qui fait de ma mélomanie quelque chose dont je suis sur d’être fait pour ça. méli-mélo ?! ne mélangeons pas tout. Lol




13- Et tes proches et ta famille, ils en pensent quoi ? Sont-ils terrifiés dès que tu entres dans la pièce où ils se trouvent ? Se comportent-ils comme dans les pubs pour les céréales lion ?

J’ai quand même quelque irrésistible Gaulois qui eux n’ont pas vraiment besoin de potion magique pour résister et pour le reste je crois que pour la plupart en ont rien à foutre et moi d’eux. Ils m’ont toujours considéré depuis mes 15 ans comme un débile en quête d’une musique fait pour ... les gens comme nous. Alors qu’il y a une richesse dans ce monde qui n’est vraiment pas négligeable, certains sont cultivés et qui justement me font oublier la populace victime de leurs connaissances limitées. Puis tu sais aussi bien que moi qu'il existe dans tous les domaines du bon et du mauvais.

14- En tant que musicien, que penses-tu de la scène sur Paris et hexagonale ? Des conseils d'écoutes ou de découvertes ? Ou à éviter, genre maitre Gim's ( ou mettre Gim's ? Je ne sais plus…)…

Haaa! je ne parlerais pas des groupes à éviter car ça ne regarde que moi. Je préfère parler des groupes que j’aime c’est plus sympa. Pour le moment, je dirais que j’écoute pas mal de ce qui traine sur facebook et youtube. J’ai découvert un groupe russe qui se nomme Arsafes dont je suis fan. Lokurah, Monolyth, devour the fetus. J’ai découvert récemment des groupes de grind/death comme COMPOSTED, REVULSED et UNMERCIFUL.
15- Envisages-tu de pouvoir faire des concerts avec GRODA, lorsque cela sera possible ? Un featuring avec Julien Clerc, ça te tente ? Ou non, c'est trop hardcore comme mélange ?

Oui bien sûr, d’ailleurs les répétitions sont en cours. Je préférerais avec jean-jacques Goldman on peut facilement faire du deux temps avec ces mélodies.


16- Que conseillerais-tu à des one-man band ou jeunes groupes qui en veulent et qui commencent ? Savoir jouer est-ce un critère important ou même avoir des instruments (parce que sinon c'est du HxCHumanbeatboxcore?) ?

Je dirais que la 1re chose est de ne pas se prendre la tête sur des choses futiles en groupe. De ne pas attraper la grosse tête parce que le groupe a fait 4 concerts et ça plaît localement. Essayez de jouer le jeu. C'est-à-dire de bien communiquer et ne pas rester sur des non dits. De ne pas cracher sur le dos du bassiste Lol. ce n'est pas de sa faute s'il n'a que 4 cordes Mdr.

17- Merci à toi d'avoir pris le temps de répondre à mes quelques questions ! Le dernier mot est pour toi !

Je crois n'avoir jamais répondu à autant de questions en une interview écrite de ma vie. Je te remercie de t'intéresser à ma musique. Je sollicite toutes personnes à venir écouter et aimer Get Rich Or Die Asshole. De venir à nos concerts et de nous laisser un commentaire sur notre guestbook.

Http://www.getrichordieasshole.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire