samedi 30 janvier 2016

Judas Iscariot 'To embrace the corpses bleeding'

2001 Red Stream - CD
                                         Judas Iscariot - To Embrace the Corpses Bleeding
Et hop, voici un CD qui nous vient tout droit du passé, d'un one-man band énervé faisant partie intégrante de la première déferlante black métal. Donc culte et légendaire (obligé que ce nom vous dise quelque chose).
Dernier album en date du monsieur, ce 'To embrace the corpses bleeding' est très clairement du black métal et pas de celui genre mélo black ou sympho black. Là, on cause de black rapide, assez martial parfois et très remonté. Ce skeud traînait dans le magasin et à mon troisième voyage dans le magasin, je me suis dit qu'il fallait le prendre.
L'album fait assez concis (38 minutes et 9 titres) et, comme je l'ai écrit plus haut, s'avère d'être de la catégorie black rapide et sans fioriture. Point de trucs de fiottes ici, non. Ici c'est du Black Métal, tout ce qu'il y a de plus caractéristique.
Même si il y a des passages un poil plus mélodique, ils n'en restent pas moins malsains, histoire de distiller un malaise ou une gêne. C'est sombre, efficace et même si on entend parfois des claviers, ces derniers servent à mettre un plus à l'ambiance froide parfois macabre des passages plus lents.
Deux titres assez épiques ont d'ailleurs ces caractéristiques (Damned below Judas et Midnight frost), les autres étant plus courts voir très courts, concentrant la violence et la haine sur des titres parfois de moins de 3 minutes, diablement (hahahaha!!!) efficaces.
Les paroles fleurent bon les thèmes joyeux comme le nihilisme, l'anti-christianisme et quelques autres touches plaisantes comme l'anti-capitalisme, histoire de bien situer la chose. Ce qui explique surement l'ambiance agressive de la chose. Et donc un Cd qui rentre de plein pied dans ma collection, sans le moindre regret!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire